Tout sur l'immobilier Dunkerquois

La colocation, est-ce une bonne idée ?

En tant que propriétaire bailleur, vous avez naturellement pensé à la colocation. Normal : c’est une option choisie par nombre de bailleurs, notamment au sein des grandes agglomérations riches en étudiants. Néanmoins, cette pratique a ses avantages et ses inconvénients. Si vous envisagez de louer votre bien immobilier à plusieurs locataires en simultané, mieux vaut savoir à quoi vous attendre exactement. Alors, gérer une colocation à Fort Mardyck, ça se passe comment ?

La colocation, c’est louer à plusieurs locataires en simultané

Concrètement, une colocation est une location en commun. Plusieurs personnes occupent un seul et même logement durant un temps déterminé. Elles n’ont aucun lien de parenté et ne sont pas en couple. On parle alors de gestion locative de colocation.

En temps normal, les colocataires sont des étrangers les uns pour les autres. Dans le cas d’une location étudiante, par exemple, on retrouve souvent des colocataires venant de pays différents. Auparavant, la « coloc » désignait un mode locatif prisée surtout des étudiants. Aujourd’hui, la cible s’est étendue à toutes les personnes seules qui éprouvent des difficultés à se loger du fait de la hausse des loyers.

En décidant de gérer une colocation à Fort Mardyck au lieu d’une location « classique », vous devez donc vous entendre avec plusieurs locataires simultanément.

Gérer une colocation à Fort Mardyck, ça veut dire offrir les mêmes conditions de confort à chacun des colocataires

Dans une colocation, deux, trois, quatre personnes (ou plus) vivent sous le même toit. Elles s’engagent à se partager le montant du loyer.

Si vous choisissez de gérer une colocation à Fort Mardyck, vous devez savoir que :

  • Chaque colocataire est un locataire à part entière. Tous les occupants du logement jouissent des mêmes droits et sont tenus de respecter les mêmes obligations. Après la signature du bail locatif, chacun peut jouir du bien immobilier en tant que résidence principale.
  • Chaque colocataire doit disposer d’un espace privé. La colocation n’est autorisée que si le logement concerné dispose d’une chambre privative pour chaque colocataire. Le reste des pièces est destiné à un usage commun (salle d’eau, cuisine, séjour…).
  • Pour gérer une colocation à Fort Mardyck, vous avez deux options : un bail individuel ou un bail collectif. Dans le premier cas, le contrat signé est propre à chaque locataire. Dans le deuxième cas, un contrat unique est établi pour tous les occupants du logement. La différence tient au versement du loyer : avec un bail collectif, chaque colocataire est responsable du paiement du loyer et solidaire de ceux qui ne peuvent pas honorer leur obligation. Alors qu’un bail individuel stipule que chaque locataire n’est redevable que de sa propre part.

Veillez à bien distinguer la colocation de la sous-location. Dans cette dernière, le bailleur accepte que son locataire sous-loue une partie du bien immobilier.

Les avantages de la colocation pour un bailleur

Certes, la colocation est un mode locatif plus compliqué que la location classique. Mais le fait de gérer une colocation à Fort Mardyck revêt tout de même des avantages notables :

  • Une réduction des risques d’impayés de loyer. Grâce à la clause de solidarité, la colocation prévient les impayés. En effet, cette clause stipule que chaque occupant du logement est solidaire du versement dudit loyer (voir plus haut).
  • Une meilleure rentabilité. Le loyer d’une colocation est généralement plus élevé que celui d’une location classique.
  • Moins de risque de vacance locative. Il est rare de voir tous les colocataires quitter le logement en même temps. En outre, le départ d’un colocataire donne immédiatement lieu à l’arrivée d’un nouveau, et le délai de vacance est ainsi souvent très court.
  • Une meilleure exploitation d’un logement spacieux. Il est souvent plus difficile de trouver des locataires pour les grands logements. En optant pour la colocation, il est plus facile de partager l’habitation entre plusieurs colocataires.

La colocation et ses petits tracas

Gérer une colocation à Fort Mardyck n’est pas toujours de tout repos. La preuve :

  • Il y a souvent plus de bruit et de dégradations que dans le cas d’une location individuelle ;
  • Il est plus difficile de rappeler à chaque colocataire ses responsabilités, surtout en cas de réparations locatives ;
  • Il est plus compliqué de gérer les baux individuels avec le turnover des occupants.

Heureusement, il existe un moyen de prévenir ces problèmes et de profiter à fond de votre colocation en tant que bailleur : déléguer votre gestion locative à un professionnel de l’immobilier !

Article écrit par:

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer