Tout sur l'immobilier Dunkerquois

Conseils pour la mise en location de votre bien immobilier

Mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer

Mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer demande souvent beaucoup d’organisation et de temps. Que vous soyez propriétaire d’un bien immobilier destiné à la location ou que vous décidiez de louer votre résidence principale le temps de trouver votre nouveau logement, il peut parfois être compliqué de procéder à l’ensemble des démarches nécessaires. En effet, celles-ci demandent un suivi rigoureux de certaines lois.

Ainsi, nous vous proposons plusieurs conseils à suivre pour vous guider au mieux dans votre projet de mise en location.

Bien choisir votre type de location !

Avant même de mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer, vous devez être certain du type de location que vous avez choisi.

Généralement, on retrouve le logement loué à nu (sans aucun mobilier, il est destiné aux longues durées), le logement meublé (entièrement équipé, il peut convenir aussi bien pour les longues périodes que pour les courtes), ainsi que la location saisonnière (destinée aux courtes durées, généralement pour des vacances).

Ainsi, il faut avant tout prévoir la durée estimée de la mise à disposition de votre bien.

Quelle durée de location prévoyez-vous ?

Lorsque vient le moment de mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer, il faut avant tout se mettre d’accord sur la durée maximale d’occupation.

En effet, selon vos projets futurs, cette durée peut se trouver être de quelques mois ou de plusieurs années (voir pour une durée indéfinie). Si vous avez dans l’idée de vendre votre logement dans l’année à venir, il faudra alors préparer votre contrat de location en conséquence. Si vous ne prévoyez pas de vendre, alors vous pourrez effectuer un contrat de longue durée.

Louez-vous un bien immobilier nu ou meublé ?

En immobilier, il existe deux principaux moyens de louer son appartement :

  • Location nue : il s’agit de louer son logement à vide, et donc sans aucun mobilier (il peut cependant y avoir des équipements comme une plaque de cuisson, par exemple). Afin d’être parfaitement aux normes, elle se doit de respecter la loi du 6 juillet 1989 (voir loi du 6 juillet) destinée à améliorer les rapports locatifs.
  • Location meublée : comme le nom l’indique, il s’agit de louer un bien immobilier qui soit entièrement meublé et prêt à être habité (four, literie, plaque de cuisson…). Le locataire doit pouvoir vivre dans le logement sans avoir à ramener de mobilier (voir la liste des meubles obligatoires).

Que le logement fourni soit nu ou meublé, il vous faudra, dans tous les cas, présenter un bien qui soit propre et rangé.

Mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer

Quel type de bail prévoyez-vous ?

La location d’un bien nu s’accompagne généralement d’un bail de 3 ans renouvelable par reconduction tacite, alors que le contrat d’un bien meublé se trouve être d’1 an renouvelable (9 mois s’il s’agit d’un étudiant). Il est intéressant de savoir qu’un contrat de colocation se fait sur la base d’une location classique.

Le locataire peut être en mesure de résilier son contrat à compter d’un mois après la signature de celui-ci. En tant que bailleur, en revanche, vous êtes tenu de le respecter pour une durée de 6 mois. De plus, vous ne pouvez donner congé au locataire que sous 3 conditions :

  • Vous souhaitez habiter votre bien immobilier ou y faire habiter un membre de votre famille.
  • Vous avez pris la décision de vendre votre bien immobilier.
  • Votre locataire ne respecte pas les conditions évoquées dans le contrat (dégradations, non-respect de la loi…)

S’assurer des conditions légales au moment de mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer, c’est signer un contrat en toute sérénité et en toute connaissance de cause.

Quelle fiscalité choisir ?

La fiscalité n’est pas la même selon le type de location choisie et peut être divisée en deux parties :

  • Fiscalité de la location meublée : il s’agit d’une activité commerciale. De ce fait, l’ensemble des revenus sont soumis à l’imposition des bénéfices industriels et commerciaux. En fonction des revenus, votre activité relèvera du domaine du professionnel ou du particulier (les avantages fiscaux variant selon les cas).
  • Fiscalité de la location nue : elle correspond au régime d’imposition des revenus fonciers. Simplement constituée des loyers perçus tout au long de l’année, il suffit de les déclarer via le formulaire de déclaration des revenus fonciers.

Il est important de savoir qu’en tant que propriétaire qui vient de mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer, vous pourrez être soumis à trois régimes fiscaux différents : Le régime micro BIC, le régime réel simplifié ou encore le régime classique (le changement de régime fiscal se fait selon le montant de vos revenus annuels via l’activité).

Mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer

Quel loyer faut-il fixer

Mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer, c’est avant tout savoir fixer le bon prix du loyer. Pour cela, il convient de se référer au marché local afin de connaître les tarifs pratiqués par la concurrence.

Sachez que toute révision du loyer s’appuie sur l’indice de référence des loyers (IRL) publié par l’Insee. De plus, si vous passez par une agence parisienne pour mettre votre bien en location, vous serez obligatoirement soumis à un encadrement strict des loyers.

Gestion des plus-values de votre bien immobilier

Au moment de mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer, il est important de savoir que vous repassez dans le régime commun. C’est-à-dire que vous perdez l’ensemble des avantages d’exonération liés aux plus-values immobilières au moment où vous décidez de revendre votre logement.

Avant de mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer, procédez aux dernières vérifications

Avant de mettre en location un appartement à Saint-Pol-sur-Mer, vous pouvez procéder à quelques vérifications de dernière minute (après la phase de visites et avant l’arrivée du nouveau locataire). Ainsi, n’hésitez pas à nettoyer votre appartement, à vous assurer du bon fonctionnement des équipements ainsi que de l’état du mobilier.

Enfin, soyez à tout moment prêt à présenter la validation des différents diagnostics techniques obligatoires, car ceux-ci s’appliquent également dans le cadre d’une location !

Avant de louer votre bien immobilier, nous vous conseillons de prendre connaissance des obligations du bailleur et du locataire.

Article écrit par:

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer