Tout sur l'immobilier Dunkerquois

Vente de terrain : faut-il vendre une parcelle entière ou en lots ?

Diviser votre terrain en lots, vous y aviez pensé ? Si vous possédez une parcelle à vendre, qu’elle est suffisamment grande, et qu’elle est située dans une zone où la demande foncière est importante (par exemple : non loin du bord de mer, en périphérie de Dunkerque…), vous avez peut-être intérêt à la découper avant d’en mettre les lots ainsi créés sur le marché. Dans quels cas est-ce pertinent de diviser un terrain à vendre à Malo-les-Bains ? Comment faut-il s’y prendre ? Tour d’horizon.

Dans quels cas la vente en lots est-elle pertinente ?

La découpe d’un terrain à vendre à Malo-les-Bains est pertinente dans deux cas de figure.

Si votre terrain nu est suffisamment grand

La découpe d’un terrain nu n’est possible que s’il est suffisamment grand pour donner des parcelles de taille raisonnable, soit à partir de 500 m2. Mais la surface, à elle seule, n’est pas un argument essentiel. Cette opération n’est viable que si votre terrain à vendre à Malo-les-Bains est bien situé et qu’il a suffisamment de valeur pour mériter d’essayer de le vendre en lots. Un terrain mal situé ne se vendra déjà pas bien entier… Alors, essayer de le vendre en lots serait une perte de temps et d’argent !

Si vous possédez un vaste terrain libre adossé à votre maison

Vous pouvez aussi opter pour la découpe si votre terrain à vendre à Malo-les-Bains est adossé à votre maison. Imaginons que vous ayez fait construire votre résidence principale sur un grand terrain qui vous permet de profiter d’un vaste jardin, mais qu’avec le temps, vous ayez décidé que vous ne vouliez plus du bout de terrain en question – parce qu’il demande trop de travail, par exemple. Dans ce cas de figure, vous pouvez envisager de découper le terrain global en deux : vous gardez la partie où est située votre maison, et vous vendez la partie nue.

Cela peut être intéressant également si vous désirez vendre votre maison et que le terrain est trop grand : il faut savoir que la part d’une parcelle au-delà de 500 mètres carrés ne joue pas un rôle important dans l’augmentation de sa valeur. Elle vaudra grossièrement la même chose entre 500 et 700 mètres carrés, par exemple. En outre, vous risquez d’être confronté à des acheteurs auxquels un si grand terrain fait peur ! Dans ces conditions, il vaut la peine de réfléchir à l’option de la découpe en lots.

Comment diviser un terrain à vendre à Malo-les-Bains ?

L’étude de faisabilité

Vous voulez diviser votre terrain à vendre à Malo-les-Bains en lots ? Commencez par contacter un géomètre-expert pour qu’il détermine si ce projet est réalisable. On parle d’étude de faisabilité. Celle-ci tient compte de plusieurs paramètres : configuration et relief de la parcelle, exposition, servitudes éventuelles (privées ou publiques), raccordement aux réseaux, accès à la voie publique, etc.

Le bornage

Si le résultat de l’étude du géomètre est positif, celui-ci procède au bornage des différentes parcelles issues du découpage. Cela se fait en accord avec le Plan local d’urbanisme (ou son équivalent). Le coût de cette opération est à votre charge, il oscille entre 2.000 et 7.000 € en fonction de la surface du terrain et des honoraires du géomètre.

Le feu vert de la municipalité

Le géomètre dépose en mairie une « déclaration préalable de division » et un document « modificatif du parcellaire cadastral ». La mairie dispose d’un délai d’un mois pour rendre une décision. L’absence de réponse une fois ce délai échu équivaut à un accord tacite. Sachez par ailleurs qu’un permis d’aménager est nécessaire à partir de trois lots.

Attention : en termes de fiscalité, vous devez vous attendre à payer une taxe sur la plus-value pour chacune des parcelles (sauf celle sur laquelle est édifiée votre résidence principale).

Article écrit par:

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer