Tout sur l'immobilier Dunkerquois

Vente immobilière : comment reconnaître un acheteur fiable ?

Vous espérez vendre votre bien immobilier dans les délais les plus brefs ? Dans ce cas, vous avez tout intérêt à faire les choses bien, et à vérifier la fiabilité de votre acheteur potentiel avant de signer quoi que ce soit. Sinon, il sera trop tard pour faire demi-tour, et vous n’aurez plus qu’à croiser les doigts pour qu’aucun obstacle ne se mette sur votre chemin… Voici comment vous assurer que votre acquéreur est financièrement fiable afin de consolider votre vente immobilière à Rosendaël.

La solidité financière de l’acheteur, une donnée essentielle pour réussir sa vente immobilière à Rosendaël

Vous avez enfin trouvé le candidat idéal pour acheter votre bien immobilier. Celui-ci souhaite faire de votre logement sa résidence principale ou en tirer profit en le mettant en location. Vous avez donc jusqu’au jour de la signature du compromis de vente, avant que ne commence le délai de réalisation de vente, pour vous assurer de sa solidité financière – et de sa capacité à aller jusqu’au bout de votre vente immobilière à Rosendaël.

Vous devez le faire à ce moment-là, car une fois la promesse ou le compromis de vente signé(e), vous serez engagé à mener la transaction à son terme, y compris si un problème doit advenir qui aboutira à son annulation ! Cela, parce que les délais sont incompressibles, et vous ne pourrez rien faire jusqu’à ce que l’annulation soit effective. L’étude de la solidité financière de votre acheteur est donc primordiale avant de passer chez le notaire.

Comment vérifier la fiabilité de votre candidat à l’achat ?

Plusieurs moyens sont à votre disposition pour vérifier la fiabilité de votre acheteur et ainsi garantir la réussite de votre vente immobilière à Rosendaël. Par là, il faut bien sûr entendre sa fiabilité financière, mais pas seulement : le sérieux de son projet entre aussi en ligne de compte. Vous pouvez, par exemple, lui demander…

  • De vous fournir une copie de l’accord de principe communiqué par la banque, suite à sa demande de prêt immobilier.
  • De vous indiquer à quelle étape de sa propre transaction il est parvenu, s’il a pour projet de vendre un bien existant pour pouvoir acheter le vôtre. Dans l’idéal, il vous présentera un avant-contrat signé.
  • De vous parler de son projet d’acquisition et de la façon dont il voit les choses. Cela vous permettra de juger de son sérieux.

Vous devez veiller à ne pas mettre à mal votre vente immobilière à Rosendaël en donnant l’impression que vous ne lui faites pas confiance. Mettez tout de suite les choses au point : ce n’est pas une question de confiance mais de processus, vous ne pouvez pas vous engager sans avoir quelques certitudes. Expliquez que les documents à présenter sont des formalités, et que cela vous permettra, lui comme vous, d’avancer plus sereinement. Surtout, faites preuve de tact et ne transformez pas cette étape en interrogatoire !

Aussi, n’oubliez pas que les informations financières personnelles sont exclues du débat. Vous ne pouvez pas demander à voir des bulletins de salaire ou des déclarations d’impôts.

La fiabilité n’est jamais avérée, mais un agent immobilier peut vous aider

Néanmoins, il est quasiment impossible de garantir à 100 % la fiabilité d’un acheteur. La banque peut refuser une demande de prêt sans raisons, ou un obstacle peut advenir qui soit indépendant de la volonté de votre acquéreur. Vous ne pouvez pas tout contrôler, et c’est votre vente immobilière à Rosendaël qui paiera les pots cassés. Mais ce que vous pouvez faire, c’est vous rapprocher au maximum de la sérénité en vérifiant la solidité financière de votre acheteur… Et en confiant cette tâche à un professionnel de l’immobilier, qui par expérience sait repérer les acheteurs solides !

 

Article écrit par:

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer