Tout sur l'immobilier Dunkerquois
estimation de votre terrain à Dunkerque

Comment estimer la valeur d’un terrain ?

Vous voulez vendre un terrain dont vous êtes propriétaire ? Vous devez d’abord estimer sa valeur. Or, celle-ci peut changer en fonction des caractéristiques du terrain, qui peuvent elles-mêmes évoluer. Et cette évolution potentielle intéresse les acquéreurs, notamment pour développer un futur projet immobilier. Voici les 4 conseils à suivre pour réaliser l’estimation de votre terrain à Dunkerque.

1) Puisez des informations dans le cadastre

L’estimation de votre terrain à Dunkerque commence par le cadastre. Il y a un cadastre pour chaque commune en France. L’idée est d’y puiser des renseignements concernant :

  • Les limites de votre parcelle (autrement dit, sa superficie) ;
  • La présence éventuelle de constructions ;
  • L’environnement du terrain et de ses environs.

Vous pouvez consulter les plans sur Internet, en cliquant ici.

2) Renseignez-vous à propos des règles d’urbanisme encadrant le terrain

En général, les règles d’urbanisme de la commune encadrent strictement une parcelle de terrain. Vous ne pouvez pas y faire tout et n’importe quoi (lisez cet article). De fait, le nombre de possibilités a un impact sur l’estimation de votre terrain à Dunkerque.

Les règles d’urbanisme sont résumées dans deux documents à demander en mairie :

  • Le Plan local d’urbanisme. Vous avez une vision générale de l’évolution urbaine dans les environs. Grâce à lui, vous savez si votre parcelle est localisée dans une zone urbaine (et donc immédiatement constructible), une zone à urbaniser (constructible uniquement après révision du plan), ou une zone agricole ou naturelle (non constructibles pour les préserver, sauf exceptions).
  • Le certificat d’urbanisme. Il vous donne des données essentielles comme les limites administratives au droit de propriété, la faisabilité d’un projet de construction, le montant des taxes d’urbanisme, quels équipements publics sont disponibles, si des servitudes pèsent sur le terrain, etc.

estimation terrain à Dunkerque

3) Réalisez l’estimation de votre terrain à Dunkerque en vous appuyant sur les bons critères

L’estimation du terrain à proprement parler doit prendre en compte plusieurs choses :

  • Viabilité du terrain. Est-il raccordé aux réseaux urbains indispensables comme l’eau potable, l’électricité, le téléphone, etc. ? Si oui, l’acquéreur gagnera du temps dans ses projets, justifiant une petite hausse de valeur. Sinon, il faut compter la distance qui sépare le terrain des réseaux à proximité.
  • Situation. Le terrain fait-il partie d’un lotissement ou est-il isolé ? Dans le premier cas, les mesures de bornage sont dispensables. Mais dans le second, il faut contacter un géomètre-expert pour les réaliser.
  • Localisation. Bien évidemment, la zone géographique a un impact sur l’estimation du terrain (particulièrement le montant du prix au mètre carré). Elle dépend de la qualité du secteur, des commodités à proximité, etc.
  • Sous-sol. Une étude du sous-sol permet de savoir s’il est apte pour construire (cf. certificat d’urbanisme, pour avoir déjà une idée). Un terrain isolé comporte parfois un risque naturel fort (glissements, tassements, etc.).
  • Exposition. Si la parcelle est orientée plein sud, elle reçoit davantage le soleil.
  • Constructibilité. Suivant s’il est possible d’y construire ou non et quel type de bâtiment, le terrain gagne en valeur. S’il est moyen (250 m2, par exemple), il peut accueillir une maison individuelle avec jardin, et s’il est grand, un immeuble collectif. Sinon, il peut être divisé pour pouvoir bâtir plusieurs maisons.

L’inclinaison du sol ou l’isolement, par exemple, peuvent aussi peser dans l’estimation de votre terrain à Dunkerque.

4) Demandez à un expert foncier d’estimer un terrain non constructible

Si votre terrain s’avère non constructible, l’estimation est plus difficile. Suivant la zone, vos contraintes peuvent être physiques, économiques ou juridiques. Il vous faut un professionnel qualifié pour juger la valeur de tel ou tel aspect. Par précaution, demandez donc à un expert foncier de réaliser l’estimation de votre terrain non constructible. Qui sait, peut-être trouverez-vous aussi un moyen d’optimiser la valeur des lieux (en séparant votre parcelle en différents lots, par exemple).

Article écrit par:

Avatar

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer