Tout sur l'immobilier Dunkerquois
vente de maison à Rosendaël

12 questions essentielles à vous poser avant de vendre

Vous avez l’intention de vendre votre maison ? Avant de vous lancer dans une vente immobilière, il vous faut avoir les idées claires et savoir ce qui vous attend. Pour vous y préparer, l’idéal est de commencer par vous poser ces 12 questions à propos d’une vente de maison à Rosendaël.

1) Comment fixer le bon prix pour votre vente de maison à Rosendaël ?

Pour déterminer un prix pour votre vente de maison à Rosendaël, il faut que vous fassiez réaliser une estimation de sa valeur réelle. Vous pouvez le faire vous-même, mais le mieux est indubitablement de recourir à une estimation professionnelle par un agent immobilier. Votre prix sera le plus juste possible.

C’est important de ne pas trop s’écarter de la moyenne du marché. S’il est trop élevé, votre prix fera fuir les acquéreurs. Trop bon marché, vous y perdrez de l’argent.

2) Faut-il mettre en valeur votre maison pour mieux la vendre ?

Indéniablement, une bonne présentation de votre logement le fait sortir du lot sur les photos de votre annonce immobilière, puis lors des visites. Dans ces conditions, l’offre donne envie de venir visiter, et lors des visites, la bonne tenue des lieux donne envie d’acheter.

Pour commencer, il suffit parfois de bien nettoyer, réorganiser vos meubles et dépersonnaliser (ranger vos affaires les plus privées, comme les jouets et la décoration).

3) Faut-il effectuer des travaux pour vendre ?

Si des travaux ne sont pas nécessaires à une vente de maison à Rosendaël (vous vendez « en l’état »), en revanche, ils peuvent être utiles dans certains cas, en vous aidant à vendre plus cher et/ou plus rapidement.

Des travaux de mise aux normes ou des rénovations pourraient être rentables, mais cela dépend des circonstances. Si vous voulez en apprendre plus, lisez donc cet article.

4) Savez-vous comment compter les pièces de votre maison ?

Sur votre annonce, vous devez indiquer le compte juste des pièces de votre logement. Il y a des règles à respecter. Vous ne devez compter QUE le séjour et les chambres, et seulement quand la pièce fait 9m2 ou plus. Pour plus de précisions sur les cas particuliers, cliquez ici.

5) Comment constituer un dossier de vente ?

Le dossier de vente est indispensable pour une vente de maison à Rosendaël. Il comporte tous les documents nécessaires à présenter à l’acheteur avant de signer. Il y a les documents relatifs à la propriété, vos avis de taxe foncière, mais surtout les diagnostics techniques obligatoires renseignant sur l’état du logement et sa conformité. Sans eux, vous ne pouvez pas vendre.

6) S’il y a eu des travaux dans votre maison, devez-vous l’indiquer aux acheteurs ?

L’acheteur doit savoir si de gros travaux ont eu lieu chez vous. Rénovations, aménagements, mises aux normes, il faut informer de tout ce qui s’est passé depuis que vous êtes propriétaire. Si ces interventions ont eu besoin d’un accord de la commune, il faut en plus présenter une copie de l’autorisation délivrée à l’époque des travaux.

vente de maison à Rosendaël

7) Les dégâts des eaux doivent-ils être signalés, et remettent-ils en cause la vente ?

Il y a 3 éventualités :

  • Le dégât des eaux s’est déclaré avant votre ventre de maison à Rosendaël. L’acquéreur le sait et achète en connaissance de cause. Vous n’avez rien à faire.
  • Si le problème surgit entre la signature de l’avant-contrat et celle du contrat définitif, la vente n’est pas automatiquement annulée, mais il faut agir. Contactez votre assurance pour régler le problème, et informez l’acquéreur de la situation.
  • Dans le cas où c’est un dégât survenu après la vente, mais votre responsabilité est mise en lumière (vice caché, entretien des lieux négligé), vous avez l’obligation de régler le problème. La vente peut éventuellement être annulée.

8) A combien s’élèvent les frais d’agence immobilière ?

Le montant des frais d’agence immobilière pour une vente de maison à Rosendaël n’est pas fixe. En moyenne, il peut aller de 3 à 8 % du prix de vente final du logement. Pour connaître le coût de la prestation, il faut donc voir directement avec l’agence concernée. Le montant des frais d’agence est également inscrit dans le mandat immobilier que vous signez avec l’établissement.

9) Quelles différences entre le compromis et la promesse de vente ?

Vous avez deux types d’avant-contrat, qui ne vous engagent pas de la même manière :

  • La promesse de vente est unilatérale. Vous avez promis de vendre à l’acheteur, mais lui peut décider de ne plus acheter sans conséquence. L’acheteur verse une indemnité d’immobilisation.
  • Un compromis de vente est plus équitable, puisque vous êtes équitablement responsables. Vous devez vendre à l’acheteur, et lui s’engage à acheter votre maison. En attendant, il vous verse un dépôt de garantie (qui fait 10 % du prix de vente final). La vente peut encore être annulée mais dans des cas exceptionnels (comme la non-obtention de crédit immobilier pour acheter).

10) Pouvez-vous vendre votre maison si elle est louée ?

Vous pouvez vendre un logement en cours de location, à condition qu’elle soit en règle, tout comme l’occupant. L’acheteur doit savoir évidemment qu’il reprend un bail en cours.

Dans une vente de maison à Rosendaël occupée par un locataire, le bien peut subir une décote allant jusqu’à 20 %, suivant le délai avant la fin du bail.

11) Qu’est-ce que la vente en viager ?

Si vous êtes senior, la vente en viager est une alternative possible à la vente de maison à Rosendaël traditionnelle. Pour résumer, vous occupez votre logement jusqu’à la fin de vos jours, tandis que l’acheteur futur vous verse un bouquet (une mise de départ) + des rentes mensuelles. Si vous voulez en savoir plus sur les avantages de la vente en viager, cliquez ici.

12) Vendre votre maison vaut-il mieux que la mettre en location ?

C’est à vous de voir, mais réfléchissez-y. Entre vendre et louer, quel serait le plus rentable pour vous ? Si jamais vous constatez que ce n’est pas la bonne période pour une vente de maison (les prix trop élevés découragent les acheteurs, par exemple), rien ne vous empêche de mettre en location en attendant des cieux plus cléments. Vous toucherez pendant ce temps des loyers, ce qui constitue une rentrée d’argent régulière.

Article écrit par:

Avatar

Responsable d'agence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 Partages
Partagez
Partagez22
Tweetez
Enregistrer